USA: Trump met en garde contre le fait de  » qualifier de fausses personnes  » de racistes

Le président Donald Trump a mis en garde contre le fait de qualifier « des dizaines de millions d’Américains décents de racistes ou de fanatiques » jeudi lors d’un événement promu comme traitant des « disparités de justice » à Dallas, au Texas.

La table ronde comprenait des chefs religieux, des représentants des forces de l’ordre, des propriétaires de petites entreprises et des membres supérieurs de l’administration Trump. Le président a mis en garde contre les descriptions générales des Américains comme racistes ou sectaires, insistant sur le fait que « les Américains sont des gens bons et vertueux ».

« Nous devons travailler ensemble pour faire face au fanatisme et aux préjugés partout où ils apparaissent, mais nous ne ferons aucun progrès et ne guérirons pas de blessures en qualifiant à tort des dizaines de millions d’Américains décents de racistes ou de fanatiques », a déclaré Trump.

Alors que le président a déclaré qu’il sympathisait avec les manifestants pacifiques qui marchaient après la mort de George Floyd aux mains d’un officier de police de Minneapolis, Trump a une histoire d’alimenter l’animosité raciale, notamment en appelant certains manifestants des « voyous » et en menaçant de déployer l’armée pour « dominer » pillards.

Partagez sur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.