Somalie : le gouvernement reconnaît Ahmed Madobe comme président du Jubaland

En Somalie, le gouvernement a reconnu Ahmed Madobe comme président de la région semi-autonome du Jubaland. Celle-ci a a été le théâtre de violents combats entre les troupes du gouvernement et celles du Jubaland pendant plusieurs mois.

Le gouvernement somalien a reconnu samedi 13 juin Ahmed Madobe, le leader jusqu’à ce jour contesté de la région semi-autonome du Jubaland, située dans le sud de la Somalie, après des mois de tensions et de violence.

« En reconnaissant la nécessité d’avoir une administration qui soit mutuellement reconnue par toutes les populations locales et afin de mettre fin aux longs conflits » entre la Somalie et la région semi-autonome, le gouvernement reconnaît Ahmed Madobe comme président du Jubaland, indique un communiqué de la présidence somalienne.

Partagez sur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.