Premier League : Manchester United écrase Bournemouth et poursuit sa série (Résumé vidéo)

Red Devils on fire ! Manchester United enchaîne une quatrième victoire consécutive en Premier League en atomisant Bournemouth (5-2). Oui, les ouailles d’Ole Gunnar Solskjaer sont des candidats sérieux à la C1.

Sexy United ! Ils sont jeunes, ils sont beaux, ils sentent bon le sable chaud. Depuis la fin du confinement et le retour de la Premier League, onze bonshommes donnent particulièrement chaud aux observateurs. Ils se parent d’un rouge flamboyant et ils font sincèrement plaisir à voir. Il faut dire qu’il y avait longtemps que les devils mancuniens n’avaient pas autant réchauffé les cœurs et affuté leur trident… Face à Bournemouth, la danse fut une fois de plus diabolique. Elle a commencé par un couac monumental pourtant. Après un cafouillage, Stanislas chipe le cuir et tourne le pataud Maguire au ridicule avec un petit pont dans la surface. En fermant son pied, l’attaquant de Bournemouth ouvre le score dans le coin béant laissé ouvert par un De Gea peu inspiré (16e).

Mais une danse, ça ne se fait que rarement en un temps. Alors, les Red Devils vont accélérer le tempo. Mason Greenwood prend la main et égalise d’une frappe précise (29e). Tout va alors aller trop vite pour les Cherries. Bruno Fernandes reprend son costume de chef d’orchestre de l’entrejeu et la mesure va aller crescendo. Le cuir circule rapidement et Bournemouth commence à avoir la tête qui tourne. Rashford double la mise sur penalty (35e).
Anthony Martial sort ensuite de sa boite et joue un bien vilain tour aux ouailles d’Eddie Howe. Invisible jusque-là, l’ancien Monégasque nous joue sa spéciale. Décalé sur le côté gauche, l’international français rentre pied droit, enroule soyeusement la sphère dans la lucarne opposée (45+2e). Ramsdale, prostré, ne peut que constater les dégâts avant la mi-temps. La coupure semble avoir pourtant coupé les jambes du onze mancunien. King transforme un penalty offert par un Bailly maladroit qui a laissé traîner sa main sur un ballon aérien (49e).

Le rythme effréné reprend alors et MU va passer la seconde. Le beat est bon et Bournemouth ne suit plus sur quel pied danser. Mason Greenwood surprend son monde en débordant sur la droite et en plaçant le ballon dans les filets de son mauvais pied, le droit (54e). Fernandes entre dans la danse des buteurs sur un coup franc parfaitement exécuté cinq minutes plus tard. Pogba, Matic ou encore Ighalo auront l’occasion de fermer le bal mais le panneau d’affichage restera bloqué à 5-2. Manchester United poursuit sa brûlante série et confirme qu’il est bel et bien un candidat à prendre au sérieux pour les strapontins restant pour la Ligue des champions.

Partagez sur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.