Pétrole sénégalais: Rebondissement dans la vente des parts de FAR!

Rebondissement dans la vente des parts de FAR à ONGC dans le gisement pétrolier de Sangomar. Woodside, l’opérateur, a mis son véto, a appris iGfm. Il a décidé d’user de son droit de préemption.

FAR avait annoncé, il y a quelques semaines, qu’elle a conclu l’accord de vente de l’intégralité de sa participation dans la coentreprise Rufisque, Sangomar et Sangomar Deep (Rssd) avec la compagnie Ongc. Mais, Woodside vient de lui notifier son droit de préemption sur ladite vente.

Woodside a donc décidé de mettre sur la table la même proposition formulée par Ongc pour s’approprier des parts de Far. C’est-à-dire : le paiement de 45 millions de dollars US pour le remboursement de la quote-part de FAR, y compris les appels de trésorerie du 1er janvier 2020, le versement de paiements conditionnels plafonnés à 55 millions de dollars etc.

L’acquisition reste, pour l’instant, soumise à l’approbation du gouvernement du Sénégal, des actionnaires de FAR et à d’autres conditions, comme de coutume dans l’industrie pétrolière.

Woodside compte financer l’acquisition à partir de ses réserves de trésorerie actuelles.  « Sangomar est un actif attrayant et sans risque en phase d’exécution, offrant une possibilité de production à court-terme. Cette acquisition accroît la valeur des actionnaires de Woodside et se traduit par une coentreprise rationalisée», a déclaré Le PDG de Woodside, Peter Coleman.

Pour rappel, FAR a une participation de 13,67% dans la zone d’exploitation de Sangomar et une participation de 15% dans la zone d’évaluation RSSD restante. Et si les rachats des parts de CAIRN ENARGY et de FAR sont validés par l’Etat du Sénégal, la participation de Woodside dans la coentreprise passera à 82% (contre 18%) pour petrosen pour la zone d’exploitation de Sangomar et à 90% (contre 10% pour Petrosen) pour la zone d’évaluation Rssd.

IGFM

Partagez sur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.