NBA: les Los Angeles Lakers décrochent leur 17e étoile

Dix ans après le dernier sacre de Kobe Bryant, les Lakers remontent au sommet de la NBA: portés par LeBron James, ils ont remporté leur 17e titre, égalant le record de Boston, après leur victoire en finale contre Miami. La franchise californienne, vainqueur facile 106-93, s’est imposée 4 victoires à 2.

La fierté se mêle à une immense émotion. « Lakers brisés » le 26 janvier lorsque Kobe Bryant a trouvé la mort dans un accident d’hélicoptère avec sa fille Gianna et 7 autres personnes, ce sont des Lakers consolés, qui, 8 mois et demi plus tard, ont remporté le titre.

Les Lakers sont venus à bout d’une équipe du Heat encore admirable de courage, mais qui n’avait plus d’essence dans le moteur, à l’image de Jimmy Butler qui sera néanmoins passé dans une autre dimension dans cette finale avec des performances digne de celles d’un champion. Mais en face il y avait celui qui demeure à 35 ans le meilleur joueur du monde.

James désigné MVP

Logiquement désigné MVP de la finale, LeBron James a encore régné sur la rencontre, en témoigne son triple-double (28 points, 14 rebonds, 10 passes), le 28e de sa carrière en playoffs, à 2 unités du record de Magic Johnson. Il n’a pas été seul. Anthony Davis a dominé dans la raquette.

Partagez sur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.