La République démocratique du Congo, championne du monde de la déforestation après le Brésil

La forêt tropicale du pays s’étend sur 1,5 million de km².

En 2019, 475 000 hectares de forêt primaire tropicale ont disparu en RDC, selon un bilan établi par la plateforme numérique Global Forest Watch (GFW), qui fournit des informations sur l’état des forêts, basées sur des données satellitaires.

Ce pays africain est ainsi « champion de la déforestation », selon l’expression de RFI. Deuxième pays du monde où la forêt disparaît le plus rapidement après le Brésil. Au niveau mondial, environ 38 000 km² ont été détruits l’an dernier, soit l’équivalent d’un terrain de football toutes les six secondes. Ce qui fait de 2019 la troisième année la plus dévastatrice pour les forêts primaires en deux décennies.

Partagez sur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.