INTERDICTION DES MANIFESTATIONS PUBLIQUES : LES ACTEURS CULTURELS RENCONTRENT DEUX MINISTRES, CE MERCREDI

Les acteurs culturels vont rencontrer de nouveau le ministre de l’Intérieur, Antoine Félix Abdoulaye Diome, et son collègue chargé de la Culture et de la Communication, Abdoulaye Diop, mercredi à 19 heures, a annoncé le guitariste Iba Gaye Massar, secrétaire général de l’Association des métiers de la musique (AMS). 

Selon lui, cette rencontre est prévue après celle qui a eu lieu mardi, au ministère de l’Intérieur, sur les revendications des artistes à la suite de la suspension des rencontres musicales, des chants et danses, dans la région de Dakar.

Le gouverneur de la région a décidé de cette suspension pour arriver à rompre la chaîne de transmission du Covid-19. « Aucune décision n’est encore prise. Ils (le ministre de l’Intérieur, son collègue chargé de la Culture et de la Communication, et Youssou N’Dour, ministre, conseiller du président de la République) ont bien écouté la délégation des acteurs culturels. Ils ont eu une oreille attentive. Ils se sont concertés ensuite et nous ont demandé de revenir demain (mercredi) », a expliqué le guitariste Iba Gaye Massar. 

Mardi, les discussions se sont déroulées à huis clos pendant plus de deux heures, entre le ministre de l’Intérieur, celui de la Culture et de la Communication, et Youssou N’Dour, intervenu en qualité de facilitateur. 

Les membres de l’AMS, les manageurs des artistes, les instrumentistes et d’autres acteurs culturels ont pris part à cette réunion. ‘’Les artistes ne demandent qu’à travailler, à prendre en compte les gestes barrières », a souligné Iba Gaye Massar. 

Les artistes disent être « peinés » par la morosité de leurs activités, une conséquence, selon eux, de la pandémie de Covid-19.  « Beaucoup d’artistes et de promoteurs culturels ne travaillent pas depuis onze mois. On a que le mois de décembre pour espérer quelque chose », a-t-il argué. 

Les artistes ont décidé de tenir un sit-in, jeudi à 15 heures, sur la place de la Nation, à Dakar. « Ce sera un sit-in pacifique, avec le respect des mesures barrières et des autres mesures requises » pour éviter le Covid-19, a-t-il assuré.

Source: Aps

Partagez sur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.