En détention préventive : Assane Diouf risque une amputation

L’ombre d’Assane Diouf a plané, ce mercredi 2 décembre à l’Hémicycle. Presque tous les députés de l’opposition ont plaidé pour sa cause. Placé sous mandat de dépôt depuis plusieurs mois, «l’insulteur public numéro 1 » aurait une santé fragile, selon la parlementaire Mame Diarra Fam. 

« Assane Diouf souffre gravement en prison. Ses conditions de détention sont très dures. Il est malade et il risque de subir l’amputation de l’une de ses jambes. Donc, libérez-le. Je pense qu’il a déjà payé sa dette », a-t-elle signalé.

Le député Toussaint Manga a également fait savoir devant le ministre de la Justice, Me Malick Sall : « quand quelqu’un commet un délit, soit on le juge, soit on le libère. Il ne faut pas en profiter pour se venger sur un citoyen qui n’a jamais été d’accord avec vous. Il ne peut être en aucun cas un otage. Nous reconnaissons les efforts qui sont en train d’être faits pour améliorer la condition de détention des prisonniers mais les longues détentions préventives doivent cesser ».

Seneweb

Partagez sur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.