CORONAVIRUS: Les Etats-Unis se retirent formellement de l’Organisation de la santé

Le président Donald Trump a officiellement lancé la procédure de retrait des Etats-Unis de l’Organisation mondiale de la Santé (OMS), qu’il accuse d’avoir tardé à réagir face à la pandémie de coronavirus, ont indiqué mardi des responsables américains.

La notification sera effective au terme d’un délai d’un an, soit le 6 juillet 2021, ont précisé plusieurs responsables du gouvernement américain, plus gros contributeur de l’organisation onusienne. Elle a été envoyée au secrétaire général de l’ONU, Antonio Guterres, «qui est le dépositaire pour l’OMS», ont-ils dit.

Les Nations unies ont également confirmé avoir reçu lundi la lettre de retrait américain. Selon CNN, la lettre adressée aux Nations Unies par les Etats-Unis est très courte et consiste seulement en trois phrases annonçant le retrait des Etats-Unis pour un an.

Le sénateur Robert Menendez, le patron de la commission des affaires étrangères du Sénat, qui a tweeté l’information, a jouté : «Cela n’a rien à voir avec la protection des Américains, ça laisse la population malade et notre pays isolé.»

L’annonce a été fustigée par la Fédération des scientifiques américains. Elle intervient «au moment où on a le plus besoin de coopération internationale» et ce retrait «ne fera que nuire à la lutte mondiale contre le Covid-19», a-t-elle réagi.

Cela fait un moment que l’OMS est dans le viseur de Donald Trump. Ce dernier estime en effet que les Etats-Unis, principal contributeur, payent trop, et que l’organisation a été trop indulgente avec la Chine, pays où l’épidémie a commencé en décembre dernier.

«Cette décision est irresponsable, imprudente et totalement incompréhensible», a également déploré de son côté le député démocrate Eric Swalwell.

Partagez sur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.