BURUNDI: Le président Pierre Nkurunziza est mort

Pierre Nkurunziza est décédé lundi à l’âge de 55 ans des suites d’un « arrêt cardiaque », a annoncé mardi la présidence burundaise dans un communiqué.

« Le Gouvernement de la République du Burundi annonce avec une très grande tristesse le décès inopiné de Son Excellence Pierre Nkurunziza, Président de la République du Burundi, survenu à l’Hôpital du Cinquantenaire de Karusi suite à un arrêt cardiaque ce 8 juin 2020 », a indiqué le gouvernement burundais sur Twitter. 

Le texte détaille les derniers jours du président Nkurunziza: après avoir assisté à un match de volley-ball le samedi 6 juin, il a dans la nuit du 6 au 7 ressenti un malaise et « s’est vite rendu à l’hôpital ».

« Le dimanche, son état de santé s’est amélioré et il s’est entretenu avec les personnes qui étaient à côté de lui », poursuit le communiqué.

« A la très grande surprise » de chacun, dans la matinée « du lundi 8 juin 2020, son état de santé a brusquement changé avec un arrêt cardiaque ».

« Malgré une prise en charge intense, continue et adaptée, l’équipe médicale n’a pas pu récupérer le patient », ajoute le communiqué, précisant que l’équipe médicale pluridisciplinaire a tenté pendant « plusieurs heures » de le réanimer.

Le président Pierre Nkurunziza, au pouvoir depuis 2005, avait surpris en annonçant en juin 2018 qu’il ne se présenterait pas à sa succession en 2020, alors que la nouvelle Constitution modifiée par référendum le lui permettait.

Partagez sur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.