Affaire Sweet Beauté : Ce que Sonko a dit au gendarme envoyé chez lui par la Commission Ad Hoc

En pleine réunion de la Commission ad hoc, un gendarme a été envoyé chez Ousmane Sonko, pour lui transmettre une convocation à laquelle il doit déférer le lundi prochain, informe Cheikh Bamba Dièye, repris par Libération.

Une convocation que le leader de Pastef a refusé de prendre. Ousmane Sonko a bien reçu le gendarme qui lui a décliné l’objet de sa visite avant de lui remettre le courrier. 

«Je ne peux pas prendre le courrier», dit-il au gendarme. Sans piper mot, le pandore, à bord d’un motard, a rebroussé chemin avec la convocation.

Source: Seneweb

Partagez sur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.