AFFAIRE ÉCOLE DIOR: Les parents d’élèves perdent la bataille juridique

Le collectif des parents d’élèves de l’école Dior n’a pas obtenu gain de cause, dans son bras de fer avec cet établissement. En effet, le juge des référés a déclaré leur action irrecevable. L’affaire avait été plaidée le 23 novembre.

En effet, n’étant pas dans les dispositions de payer les trois mois de fermeture des établissements publics et privés, à cause du coronavirus, ces parents d’élèves ont initié une procédure judiciaire contre l’école. Estimant que le collectif des parents d’élèves n’a pas intérêt à agir, Me Ndoumbé Wone, avocate de l’école Dior, avait soulevé une exception de nullité. Elle avait sollicité que la procédure soit déclarée irrecevable.  

Outré par le refus de l’école de recevoir l’inscription des élèves qui ne sont pas en règle, Me Babacar Ndiaye, conseil des requérants, avait estimé que cette procédure est légitime, d’autant que, selon lui, le paiement est la contrepartie d’une prestation.

Source: Enquêteplus

Partagez sur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.